Partagez | 
 

 Sweet smile. ☆ PV Junon V. Delys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 29Sand : 67Date d'inscription : 23/09/2016Sexualité : Passion avant toutOccupations : PickpocketAvatars : Eren Jeager - SnKAge : 20

Words: 853

golden look

Simel était une ville impressionnante et pleine de surprise qui ne manquait jamais à son devoir qu'était de divertir et faire oublier à tous leurs petits tracas de la vie de tous les jours. Les rues étaient bondées en permanence, de jour comme de nuit, jamais lasse de cette activité. Les rires fusaient et le brouhaha constant aurait pu couvrir le bruit du tonnerre. On se serait cru dans une salle de concert. Impossible d'entendre son voisin, une joie incommensurable qui oblige à sauter dans tous les sens et à hurler dans l'espoir de se faire ouïr rien qu'une seconde. Si Rain devait dépeindre ce spectacle gigantesque en un mot, il choisirait sans hésiter : la folie.

Le voleur était amoureux de cette ville.

Il l'avait rapidement catégorisé comme le meilleur endroit pour se remplir les poches. Dans la foule, le garçon passait inaperçu et on ne s'apercevait de ses méfaits que bien plus tard. Comment savoir lequel de tous ceux qui l'avaient bousculé était celui qui avait fait le coup ? Seulement, il ne pouvait pas toujours compter là-dessus. S'il continuait ses larcins au même endroit sur une longue période, les gens finiraient par le reconnaître et il ne pouvait se risquer à détrousser deux fois la même personne. Cela n'arrivait pas régulièrement puisqu'il y faisait attention, mais ce n'était pas impossible pour autant.

Rain se caressa la lèvre inférieure du pouce en observant la multitude de personne peuplant la rue face à lui. Depuis une semaine qu'il attendait d'y revenir, il n'allait certainement pas attendre plus longtemps pour s'emparer d'un beau butin. C'était qu'il en avait besoin pour vivre... Ici, à Hypnosia, il y avait de nombreux endroits où le jeune brun pouvait laisser libre cours à son talent de pickpocket, mais Simel restait son lieu favori, il n'y avait pas photo.

Cibles repérées.

Un léger coup contre le mur auquel il était adossé et il était propulsé vers le champ de bataille. Un air persistait à garder sa place dans son esprit alors, dès qu'il fut au centre du rassemblement de gens pressés d'atteindre leur prochaine destination, il se mit à la fredonner. Sur le rythme de la mélodie, ses pas le menèrent à certains points stratégiques et ses mains se baladèrent ici et là, attrapant une montre ici, un bracelet là, une bourse là-bas. Tout ce qui pouvait rapporter. Tout ce qui pouvait lui servir à se procurer de quoi survivre. Le reste n'importait pas.

Au bout de longues minutes, il se détacha de la foule et se réfugia dans une petite ruelle à l'abri des regards afin de vérifier son butin. Un large sourire se dessina sur ses lèvres en remarquant qu'une sucette avait étrangement fait son chemin jusqu'à sa poche. À quel moment l'avait-il prise ? Son goût prononcé pour les sucreries prenait parfois le dessus, bien qu'il ne s'en soit jamais plaint à ce jour. En fouillant ses autres cachettes, ses doigts se refermèrent sur un pendentif particulier et, lorsqu'il le porta jusqu'à son champ de vision, Rain grimaça. Il n'aurait peut-être pas dû piquer ça... En attendant, c'était entre ses mains et il allait devoir faire avec.

Aussi satisfait que ravi de ses nouvelles possessions, le jeune homme quitta la ruelle déserte pour rejoindre l'avenue principale qui le conduirait tout droit à sa dernière destination du jour. Plus tôt dans la journée, il l'avait repéré et il était à peu près certain que la donzelle n'avait pas bougé de là. Sur le chemin, il déballa sa friandise et la coinça entre ses lèvres, promettant une bonne humeur pour la recontre. Pas qu'il n'appréciait pas la jeune fille mais de temps en temps, il ne pouvait simplement pas s'empêcher de s'emporter un peu et finissait par élever la voix. Bien heureusement, il n'avait jamais frappé une femme jusqu'à maintenant et il mettait un point d'honneur à ce que cela reste ainsi.

Junon, la demoiselle qu'il était venu voir, était occupée avec quelqu'un d'autre lorsqu'il arriva sur les lieux. Le britannique n'avait pas la moindre idée du genre d'activité à laquelle elle s'adonnait et, honnêtement, il s'en contrefichait. Tout ce qui l'intéressait dans l'immédiat, était d'avoir une chance de lui parler et lui remettre un certain objet, alors en attendant qu'elle se libère, Rain s'adossa à un mur, bras croisés et perles émeraudes braquées sur elle, patientant tout en sachant qu'elle le remarquerait forcément à cause de l'intensité de son regard de fauve.



NOTES: i'm lookin' at ya

Sujet: Sweet smile. ☆ PV Junon V. Delys Mer 28 Sep - 17:49


Dernière édition par Rain Arkwright le Mer 12 Oct - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 29Sand : 52Date d'inscription : 07/09/2016Autres visages : Sawajiri ErikaSexualité : Inconnue.Occupations : VagabondeAvatars : Oc - Tae4021



Sweet smile.


Rain x Junon.



Les tables aux nappes décorées à l’ancienne et les appliques grassouillettes lui faisaient penser à un film entre le fantastique et le médiéval. Cet endroit, qu’elle aurait nommé bar si seulement ce n’était pas dans ce monde, était décidément plus que douteux. Aucune violence, mais des regards déroutants, des armes rangées dans leurs fourreaux et des serveuses peu humaines - pour ne pas dire complètement surnaturelles - qui arpentaient les allées au doux son de leurs échasses en bois. Junon était au milieu de la rangée côté vitrée, une robe mi-longue au cache-coeur fortement décolleté d’un brun passé comme seul habit, et une sacoche à la ceinture où elle y accrochait ses trouvailles. Sa caverne aux trésors. Stoïque, elle écoutait distraitement le particulier en face d’elle qui d’un ton alléchant, lui proposait ses services. Un genre d’informateur dont elle aurait eu besoin pour dénicher les meilleurs offres, mais seulement il ne lui inspirait pas confiance avec ses crochets à la place des doigts. A la limite du répugnant. Un souffle s’échappa d’entre ses lippes quand elle se rendit à l’évidence qu’il ne lui serait d’aucune utilité. Un simple souffle qu’il n’aperçut pas, si bien qu’il continua au grand désespoir de la belle. Ses doigts se perdirent sur les inscriptions d’une bague en or, celle qu’inconsciemment elle portait à son majeur comme un trophée sans même savoir ce qu’elle représentait, ils allaient et venaient au rythme de la voix virile et biscornue, ils s’attardaient sur les creux et les pleins pour déchiffrer vainement chaque symbole. Finalement, l’homme-crochet s’arrêta net et elle secoua la tête nonchalamment.

Merci.

Juste cela pour lui faire comprendre de partir. Ce n’était pas trop, ce n’était pas assez. Depuis combien de temps jouait-elle ce jeu ? Depuis combien de temps s’adonnait-elle au surnom de vagabonde ? La recherche permanente d’une identité voilà ce qu’elle était. Son prénom ne valait plus rien, ses gestes et ses paroles non plus, la seule chose qu’elle savait c’était qu’elle était devenue ainsi par le biais du Passeur. Avec le recul, son choix paraissait être le bon, après tout elle avait eu près de mille jours pour y réfléchir, pourtant il lui manquait cette petite chose qui faisait la différence : un but, une quête. Alors que le monde semblait trop paisible, Junon profitait des querelles entre villages et voisins pour s’approprier des denrées plus ou moins rares pour, par la suite, les revendre ou bien les échanger. Un troc, un marché noir en plein jour qui toutefois lui permettait de survivre dignement, de vivre loin du statut de souillon et de s’attribuer une certaine indépendance que d’autres rêveurs n’avaient pas. Et peut-être même qu’un jour, elle finirait par se défaire de ces tours du monde infernaux pour s’installer sagement.

Déjà ses iris s’étaient posées sur lui. Le jeune homme qui même dans la foule ressortait du lot par son agilité enfantine. L’homme aux cheveux châtains et aux yeux émeraudes. Rain. Il était revenu et s’était adossé tout en gardant un regard chaud et intense sur sa personne, une sucrerie délicieuse en bouche qu’elle pouvait deviner par le bâtonnet sortant d’entre les lèvres rosées. Un léger rictus s’affaira sur le visage de la demoiselle : les regards n’étaient pas désagréables mais elle se refusait à se faire remarquer, timidité maladive dont elle voulait se défaire mais qui la poursuivait sans cesse. Quelques instants seulement avant qu’une naine-sur-échasse repasse devant sa table et que d’une voix inaudible elle commanda une deuxième bière. Cette bière où l’alcool semblait avoir disparu de la composition mais dont personne n’avait encore prouvé la véracité.

Une fois ce petit corps hors de vue, ses pupilles s’ancrèrent dans celles de Rain avant de se fixer sur la vitre opposée. Ce n’était pas dans son habitude que de jouer à ce petit jeu de m’as-tu vu avec un client. Néanmoins, il n’avait pas ce côté malsain que tout Simel provoquait. L’extravagance et l’optimisme et aussi - mais surtout - des âmes esseulées qui tentaient en vain, tout comme Junon sûrement, de se retrouver dans cette ville du chaos et de la démesure. L’argent coulait à flot comme les boissons, l’amour n’était qu’opportun et les paroles avides. Ses joues s’ornèrent délicatement de ses doigts qu’elle grattait comme pour échapper au stress, et sans trop d’éloquence elle parvint à murmurer quelques mots.

Je pensais que lorsqu’un homme voulait quelque chose, il le prenait. Pas qu’il l’attendait sagement.


hrp:
 
Sujet: Re: Sweet smile. ☆ PV Junon V. Delys Jeu 6 Oct - 11:53
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sweet smile. ☆ PV Junon V. Delys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume des Songes :: Nidra :: Simel-
Sauter vers: